Naxxramas, la nécropole flottante

Naxxramas, la nécropole flottante

L’un des plus célèbres donjons de raid de World of Warcraft, la citadelle flottante connue sous le nom de Naxxramas, s’apprête à bousculer Hearthstone avec La malédiction de Naxxramas : une aventure Hearthstone. L’heure est donc venue de retracer l’histoire de ce lieu pour ceux d’entre vous qui ignorent tout des abominables morts-vivants qui hantent les sinistres couloirs de la nécropole.


Kel’Thuzad ou la soif de pouvoir

L’antique nécropole nérubienne de Naxxramas flotte au-dessus du froid mordant de la Désolation des dragons, et recouvre de son ombre la toundra stérile du continent du Norfendre qui s’étend en contrebas. Protégée de la plupart des dangers qui pourraient la menacer, Naxxramas est le lieu de ralliement de nombreuses horreurs putréfiées, œuvrant sans relâche à renforcer et étendre l’influence du Fléau.

L’archiliche Kel’Thuzad règne sur cette fière citadelle et coordonne les forces décérébrées du Fléau d’une main de maître afin d’en faire une véritable machine de guerre au service du roi-liche. De son vivant, Kel’Thuzad était un puissant mage humain et un membre influent du Kirin Tor, travaillant directement sous l’égide du grand archimage Antonidas. Il put ainsi consacrer d’innombrables heures à dévorer les connaissances interdites et les sombres secrets détenus par l’ordre. Même les arts les plus noirs, comme la nécromancie, n’échappèrent pas à son intarissable soif de connaissances. Mais sa quête l’isola de ses pairs qui vinrent à l’éviter comme la peste, et il s’enferma peu à peu dans la solitude.

Ce fut à cette époque que le roi-liche décida de soumettre à sa volonté les individus les plus puissants et les plus ambitieux d’Azeroth. Il s’immisça donc dans l’esprit de ceux qui lui semblaient les plus susceptibles de succomber à la tentation du pouvoir. Kel’Thuzad fut le premier à répondre à son appel. Ayant découvert toute l’étendue de l’emprise du roi-liche sur les morts-vivants, et avide d’une telle puissance, le mage n’avait d’autre hâte que de se mettre pleinement et entièrement à son service. Après un long et tumultueux voyage jusqu’aux désolations gelées du Norfendre, Kel’Thuzad put enfin se prosterner devant son nouveau souverain et lui offrir non seulement sa loyauté, mais aussi son âme.

« En devenant mon lieutenant, tu obtiendras un savoir et une magie qui dépasseront tes rêves les plus ambitieux. Mais en retour, tu me serviras pour le restant de tes jours, dans la vie comme dans la mort. Si tu me trahis, je ferai de toi un décérébré, et tu continueras à me servir. »

Les paroles du roi-liche comptaient autant de menaces que de promesses. En échange de sa fidélité et de son obéissance inconditionnelles, Kel’Thuzad recevrait un pouvoir au-delà de ses rêves les plus fous. Il accepta donc les conditions du roi-liche… bien qu’il n’eût en réalité guère le choix.


Au cœur de la nécropole

Devenu liche lui-même, Kel’Thuzad a fait de Naxxramas une base d’opérations du Fléau, divisant la citadelle en quatre quartiers spécialisés assurant l’entraînement des morts-vivants.

Le quartier des Arachnides

Le quartier des Arachnides abrite des nérubiens morts-vivants. Se méfiant des étrangers, cette antique race d’arachnoïdes doués d’intelligence vivait recluse et résista vaillamment au Fléau avant d’être finalement submergée par les forces ennemies. Immunisés contre la peste de leur vivant, les nérubiens tués au combat furent ainsi privés du repos éternel et vinrent grossir les rangs des morts-vivants.

NaxxLore_AnubRekhan_HS_Lightbox_CK_250x250.jpgNaxxLore_GrandWidowFaerlina_HS_Lightbox_CK_250x250.jpgNaxxLore_Maexxna_HS_Lightbox_CK_250x250.jpg

Le roi-liche parvint ainsi à subjuguer le seigneur des cryptes Anub’Rekhan qui, de son vivant, avait été l’un des plus puissants dirigeants nérubiens et garde désormais les portes du quartier des Arachnides où s’est installée...

…la Grande veuve Faerlina. Autrefois membre éminente du Culte des damnés de Kel’Thuzad, elle élève et protège, depuis sa mort, les hordes d’arachnides que vomissent sans discontinuer les entrailles de la citadelle. Experte dans l’art de faire souffrir les êtres mortels, elle est aussi une empoisonneuse hors pair, qui tire l’essentiel des poisons qu’elle concocte des jeunes araignées de...

Maexxna, une gigantesque araignée venue des tréfonds du Norfendre. Cette créature se repaît de la chair de ceux qui osent s’aventurer dans la nécropole et donne naissance aux multitudes d’araignées servant les ignobles desseins de Kel’Thuzad.

Le quartier de la Peste

Grouillant de monstruosités corrompues par le Fléau, ce quartier produit et affine les souches de la peste afin d’en faire des armes redoutables qui, au sein de l’armée des morts-vivants de Kel’Thuzad, ont pour seul but d’éradiquer l’humanité tout entière.

NaxxLore_Noth_HS_Lightbox_CK_250x250.jpgNaxxLore_Heigan_HS_Lightbox_CK_250x250.jpgNaxxLore_Loatheb_HS_Lightbox_CK_250x250.jpg

Autrefois mage réputé de Dalaran, Noth le Porte-peste répondit à l’appel du roi-liche, comme Kel’Thuzad avant lui. Tout aussi assoiffé de pouvoir, il accepta de mettre sa science de la nécromancie et des malédictions au service du Fléau. Le massacre d’un grand nombre d’innocents lors de la Troisième guerre le poussa néanmoins à remettre en question sa décision, mais Kel’Thuzad étouffa rapidement ses doutes et sa compassion en gelant littéralement son cœur dans sa poitrine.

Les chaudrons magiques ayant répandu si rapidement la peste à travers tout Lordaeron sont l’œuvre d’Heigan l’Impur. Grâce à sa magie, l’épidémie infecta non seulement les humains, mais aussi la faune et la flore alentour, transformant le royaume de Lordaeron en une contrée désolée, désormais connue sous le nom de « Maleterres ».

Horreb est un des exemples les plus frappants de l’immonde transformation de la faune et de la flore locale. Véritable caricature torturée de la capacité naturelle des plantes à se régénérer, il peut invoquer des spores mortelles capables de propager rapidement leurs miasmes et de retourner les soins magiques de leurs victimes contre elles.

Le quartier Militaire

Nombre d’humains, ainsi que leurs fidèles montures, qui servaient autrefois dans l’armée de Lordaeron manient désormais leurs armes dans le quartier Militaire de Naxxramas. Au service de Kel’Thuzad et du roi-liche, ils y perfectionnent leur maîtrise des arts de la guerre à un degré qu’aucun mortel ne peut espérer atteindre. Les commandants, instructeurs et coordinateurs de ce quartier font tout ce qui est en leur pouvoir pour transformer la multitude hébétée du Fléau en armée digne de ce nom. Bien des chevaliers de la mort ont ainsi commencé leur formation sous la houlette des puissants lieutenants qui officient entre ces murs.

NaxxLore_InstructorRazuvious_HS_Lightbox_CK_250x250.jpgNaxxLore_Gothik_HS_Lightbox_CK_250x250.jpgNaxxLore_FourHorsemen_HS_Lightbox_CK_250x250.jpg

L’instructeur Razuvious y forme tous les chevaliers de la mort, qui ne sont rien moins que les plus féroces et les plus loyaux serviteurs du roi-liche. Son bras est sûr et ses coups mortels, et d’aucuns affirment que seuls ceux qui étudient sous sa tutelle sont capables de résister à la puissance de sa redoutable lame runique.

Gothik le Moissonneur, maître de la nécromancie, enseigne aux jeunes chevaliers de la mort l’art d’appeler des morts-vivants à leurs côtés. Son savoir et ses sinistres techniques permettent ainsi au plus novice de ses élèves d’arracher les morts à leurs tombes. Fantômes, goules, squelettes... Aucun revenant n’échappe à l’influence de Gothik.

La garde royale de Kel’Thuzad est formée des quatre cavaliers qui détiennent chacun d’effroyables pouvoirs : dame Blaumeux règne sur les ombres et n’hésite pas à vider de leur essence vitale ceux qui ont la malchance de croiser sa route ; le thane Korth’azz contrôle le pouvoir destructeur du feu et peut faire s’abattre une pluie de météores sur ses ennemis ; sire Zeliek fut un paladin si puissant de son vivant qu’il est encore capable, dans la mort, de faire appel au pouvoir de la lumière ; quant au baron Vaillefendre, qui fut autrefois un ami de Kel’Thuzad, il continue à servir son ancien camarade avec toute la puissance de sa corruption et la cruauté de son destrier de la mort squelettique.

Le quartier des Assemblages

Le quartier des Assemblages abrite différentes abominations cauchemardesques créées à partir de dépouilles et autres cadavres. Une substance visqueuse et toxique irrigue continuellement cette partie de Naxxramas, et bien qu’elle ne représente aucun danger pour les morts-vivants qui hantent ces lieux, elle s’avère mortelle pour tous ceux qui ne sont pas encore passés de vie à trépas.

NaxxLore_Patchwerk_HS_Lightbox_CK02_250x250.jpgNaxxLore_Grobbulus_HS_Lightbox_CK_250x250.jpg

NaxxLore_Gluth_HS_Lightbox_CK_250x250.jpgNaxxLore_Thaddius_HS_Lightbox_CK_250x250.jpg

Le Recousu est une des plus puissantes abominations de Kel’Thuzad, sa force et sa rapidité ne manquant jamais de surprendre ceux qui osent l’affronter. Loin d’être un mort-vivant lent et stupide, il n’hésite pas à utiliser son immense puissance pour pulvériser en une série d’attaques dévastatrices les minuscules créatures de chair qui osent l’importuner. Mais ne le prenez pas mal : il veut simplement s’amuser !

Terré au plus profond du quartier des Assemblages, Grobbulus est un géant de chair, dans les veines duquel coule le même fluide qui irrigue Naxxramas. Il est le premier de ce qui devait devenir une redoutable armée capable de propager la peste plus rapidement encore. L’un de ses bras a été remplacé par une seringue qu’il utilise pour injecter à ses ennemis la gelée de la peste de Naxxramas.

Gluth, le chien pesteux mort-vivant, quant à lui, attend patiemment les ordres de ses maîtres à Naxxramas. Aucune friandise ne saurait assouvir son insatiable appétit ; on dit même qu’il peut dévorer une armée entière de morts-vivants chaque jour afin de régénérer sa propre chair putréfiée.

L’ultime horreur géante du quartier des Assemblages est connue sous le nom de Thaddius. Créée à partir du corps de victimes innocentes et flanquée de Stalagg et Feugen, deux nécrophages colossaux, cette gigantesque abomination a élu domicile dans un des laboratoires expérimentaux de Naxxramas. Pour ne rien arranger, les puissants arcs électriques qui traversent la pièce confèrent leur énergie à Thaddius et ses serviteurs.

Sommet de Naxxramas

Kel’Thuzad trône au sommet de Naxxramas sous la protection de l’antique wyrm de givre, Saphiron.

NaxxLore_Saphiron_HS_Lightbox_CK_250x250.jpgNaxxLore_KelThuzad_HS_Lightbox_CK_250x250.jpg

Autrefois dragon du Vol bleu de Malygos, Saphiron fut tué par Arthas Menethil et ramené d’entre les morts pour défendre Kel’Thuzad jusqu’à la fin des temps. Comme nombre de ses congénères, Saphiron possède un pouvoir magique considérable, et sa résurrection par le roi-liche en personne n’a fait qu’accroître sa puissance. Commandant aux morsures du gel, il utilise sa magie pour défendre coûte que coûte Kel’Thuzad.

NaxxLore_MrBigglesworth_HS_Lightbox_CK_250x250.jpg

Véritable maître des secrets de la nécropole (mais non, enfin, ce n’est qu’un simple chat !), M. Bigglesworth serait le dernier maillon reliant encore Kel’Thuzad à sa vie de mortel. Miaou !


Alors, êtes-vous prêts à livrer des combats de cartes épiques face aux terreurs de Naxxramas dans Hearthstone ? Préparez-vous bien, car les vils champions du Fléau et leurs serviteurs vous attendront bientôt de pied ferme dans La malédiction de Naxxramas : une aventure Hearthstone !

Chargement des commentaires...

Une erreur est survenue lors du chargement des commentaires.