Une nuit à Karazhan : installez-vous dans le salon

Une nuit à Karazhan : installez-vous dans le salon

Hum, des visiteurs imprévus. Vous êtes en avance.

Maître Medivh est… occupé dans les étages, mais je suis certain qu’il sera ravi de vous faire visiter les lieux dès qu’il le pourra. Je vous en prie, n’hésitez surtout pas à flâner dehors en attendant.

Oh. Vous voulez entrer ? Bon. J’imagine que je peux remettre à plus tard les préparatifs d’une extrême importance que je supervisais pour jouer les guides touristiques, si tel est votre bon plaisir.

Ahem. J’en oublie les bonnes manières ! Permettez-moi de me présenter. Je suis Moroes, le régisseur de Karazhan. Ce lieu est réputé pour être la demeure la plus somptueuse et la plus magique de tout Azeroth. En effet, l’édifice entier crépite d’énergie arcanique ! Le maître semble penser que c’est l’endroit idéal pour organiser la fête la plus extraordinaire que ce monde ait jamais connue. « Une soirée mémorable » a-t-il dit, si mes souvenirs sont exacts.


C’est la fête

Selfie_01.png

D’ordinaire, nous proposons aux invités de se détendre dans la salle à manger en sirotant une bonne tasse de thé. Hélas, la pièce est en train d’être décorée pour la fête, nous allons devoir couper par les cuisines. Grâce à la magie, nos cuisines sont presque entièrement automatisées et nous avons assez de porcelaine et d’argenterie pour servir des centaines de convives ! La majeure partie de notre vaisselle est composée d’antiquités inestimables, dont certaines nous ont été offertes par le roi lui-même ! Et voici les cuisines !

Bonté divine ! Voilà que la vaisselle s’est mise à chanter… et danser. Ces animations musicales n’étaient pas au programme, mais en fin de compte cette chanson est plutôt entraînante, vous ne trouvez pas ? Medivh enchante tout ce qu’il peut pour s’assurer que sa fête laissera un souvenir mémorable. Allez savoir ce qui peut se produire ! Mais c’est tout de même curieux… D’ordinaire, lorsque le maître est là, la vaisselle se tient bien… Qu’importe, passons à la suite. Et merci de ne pas donner à manger aux fourchettes. Ce sont de sacrées pique-assiette, ha ha ! Ha. Hum, bon. Par ici, s’il vous plaît.

Kara Kazham! - Spell: 5, Summon a 1/1 Candle, 2/2 Broom, and a 3/3 Teapot.

Un sacré tableau

Je vous recommande de regarder sur votre droite et votre gauche à mesure que nous progressons dans ce couloir. Vous allez pouvoir admirer des œuvres signées par les plus grands artistes de ce monde, dont certains ne sont même pas encore nés ! Ha ha, je ne sais vraiment pas comment le maître fait tout ça. Surtout, ne touchez à rien.

Magnifique, n’est-ce pas ? Oh, le cadre recouvert d’un drap ? Ce n’est pas un tableau, c’est un miroir ! Un miroir magique, bien entendu. Medivh l’a animé avec un enchantement expérimental. Il s’est montré assez turbulent au début, mais il est plutôt sympathique, en fin de compte. Il donne même dans la flatterie ! Enfin, la plupart du temps. Ah, nous y voilà. La salle de jeux.

Une partie à Karazhan

Ivory Knight - Minion: 6/4/4 - Battlecry: Discover a spell. Restore Health to your hero equal to its Cost.

Dans cette salle de jeux, vous ne trouverez qu’un échiquier, rien d’autre. Voyez-vous, Medivh est un véritable passionné d’échecs. Les pièces minutieusement sculptées, la complexité des stratégies, la rencontre de l’esprit et de la volonté… Le maître adore tout cela ! Oui, les échecs sont le jeu de cette salle… C’est certainement parce que les pièces sont si grandes qu’il n’y a pas de place pour d’autres jeux. Ou parce qu’elles se vexent dès que l’on essaie d’introduire un nouveau jeu, et qu’elles ont tendance à les… détruire violemment dès que nous avons le dos tourné. Quoi qu’il en soit, les échecs vous attendent !

Si c’est dangereux ? Bien que tout l’échiquier soit animé par une magie extrêmement puissante et que les pièces aient parfois un sacré caractère, je vous assure qu’à moins d’être vous-même un jeu de backgammon, vous ne courez pas le moindre risque !

Eh bien, voilà qui était tout à fait divertissant. Il semblerait toutefois que le maître soit encore occupé. En attendant, je vous propose de poursuivre notre visite en direction de l’opéra.

Au fait, de bonnes gens ont écrit des choses charmantes au sujet de notre soirée, prenez donc le temps de les lire.


Chargement des commentaires...

Une erreur est survenue lors du chargement des commentaires.