Préparez-vous aux Jeux !

Préparez-vous aux Jeux !

Vous entendez ? Le grondement des tambours ? Le rugissement de milliers de voix rongées par l’impatience ? Ils arrivent.

Et vous êtes invité !

Les Jeux de Rastakhan, la toute nouvelle extension de Hearthstone accompagnée de 135 cartes inédites, sortira le 4 décembre !

C’est le Roi Rastakhan, le roi divin tout-puissant des Trolls zandalari, qui présidera cet évènement organisé une fois par génération en son nom. Les passionnés affluent des quatre coins d’Azeroth vers la célèbre arène des Gurubashi pour assister à une mêlée festive digne des plus grands gladiateurs à la sauce troll particulièrement brutale et où tous les coups sont permis : les Jeux de Rastakhan !

C’est un évènement unique ! Vous tressaillerez face aux rugissements de la foule, aux chocs des corps et aux flammes des sorts. Vous sentirez la douce odeur des beignets frais ! Vous assisterez, le souffle coupé par l’impatience, à des affrontements entre des gladiateurs trolls à la renommée mondiale prêts à risquer leur mojo pour combattre à grands renforts de muscles et de magie, et avec style ! Et quand les Loas vous appelleront et que l’esprit d’équipe emplira votre cœur battant à tout rompre, rien ne pourra vous empêcher de bondir dans l’arène pour vous joindre à la mêlée !

N’oubliez pas la seule règle des Jeux :
IL N’Y A PAS DE RÈGLES !

Tous des trolls

Grands, maigres, arborant des défenses et souvent une crête iroquoise, les trolls jouissent d’une histoire riche et qui remonte à des millénaires. Ils comptaient parmi les premiers peuples d’Azeroth, et avec l’aide des Loas, de puissants dieux primordiaux, ils ont autrefois dirigé un empire monolithique qui n’avait presque pas de frontières. Si ces jours sont révolus, les différentes tribus de trolls (les Zandalari, les Sombrelance, les Vengebroches et bien d’autres) n’en demeurent pas moins puissantes, rusées et flexibles, en plus d’habiter les moindres recoins imaginables de la planète.

Il s’agit d’une société noble et fière de son héritage. C’est pourquoi, malgré le rapport tout à fait relatif que les trolls entretiennent vis-à-vis des règles, les trolls n’ont jamais abandonné la magie noire vaudou au cœur de leur culture.

Dans les Jeux de Rastakhan, nous nous rendrons dans la légendaire arène des Gurubashi, au cœur de la jungle luxuriante de la vallée de Strangleronce, un endroit sacré à mi-chemin entre la gloire passée des Trolls et leur passion déchaînée pour le combat !

 

Brutalité

Il y a victoire et victoire. Porter le coup final ne suffit pas : les lutteurs des Jeux de Rastakhan sont là pour divertir le public ! La lance de glace barbelée, c’est pour qui?Lorsqu’elles affichent leurs prouesses avec des effets aussi tape-à-l’œil qu’excessifs, les cartes dotées du nouveau mot-clé « Brutalité » se voient encouragées par la foule à faire encore mieux.

Lors du tour de son propriétaire, quand une carte dotée du mot-clé « Brutalité » inflige des dégâts supérieurs aux PV de sa cible, elle déclenche un effet bonus.

 

Les Loas primordiaux


Les Loas sont des dieux primordiaux à la puissance incommensurable et vénérés depuis des millénaires par les trolls. Lors des Jeux de Rastakhan, chaque Loa soutient une équipe et choisit avec soin les gladiateurs qui incarnent le mieux leur essence spirituelle.

Les Loas ne sont pas des mascottes symboliques : il s’agit de serviteurs légendaires à la force antique qui rejoignent leurs équipiers au combat !

 

Puissance spirituelle


Les Loas ont imprégné chaque équipe de l’essence de leur pouvoir, qui se manifeste sous la forme d’Esprits. Il s’agit de serviteurs 0/3 renfermant de puissantes capacités passives. Et pour faire en sorte que tout le monde puisse les utiliser, chaque Esprit possède Camouflage pendant un tour !

 

Champions légendaires

 

Chaque équipe possède un Champion légendaire, un lutteur fantastique des Jeux passés spécialisé dans le style de combat d’une classe donnée. Héros comme méchants, ces trolls n’ont plus rien à prouver lors de cette célébration, même si quelques parvenus comptent bien leur donner du fil à retordre cette année.


 

Esprits d’équipe

De jeunes espoirs viennent de tout Azeroth pour répondre à l’appel des Loas et prêter toute leur fureur aux équipes de l’arène des Gurubashi. Il y a neuf équipes, chacune représentant l’un des grands Loas et correspondant à l’une des neuf classes de Hearthstone.

Les Tigres de Shirvallah

Paladin

Les gentils. Fiers, nobles, et peut-être un poil arrogants… Ils rugissent beaucoup, mais n’hésitent pas à mordre. Ils combattent avec honneur car ils n’ont pas besoin de coups bas pour l’emporter.

Les Chauves-souris d’Hi’reek

Démoniste

Les méchants. De mauvais suceurs de sang aux cris perçants et qui ne reculeront devant rien, pas même l’invocation de démons ou les sacrifices rituels, pour l’emporter. Ils sont implacables, frappent en dessous de la ceinture, et en sont fiers. 

Les Raptors de Gonk

Druide

Parkour et dinosaures. La première (et la plus folle) des équipes des Jeux. Une meute endiablée de trolls qui sautent de mégasaures en navrecornes avant de bondir sur leur proie, bien plus lente. 

Les Lynx de Halazzi

Chasseur

Rapides et féroces. Ils préfèrent les animaux à leurs semblables, et cela se ressent dans leur façon de faire. Les Lynx sont très fiers de leur tactique mystique intelligente et de leur fureur bestiale.

Les Grenouilles de Krag’wa

Chaman

Les maîtres du vaudou. Les Grenouilles sont des lanceurs de sorts brillants, bien qu’un peu… bizarres. Ils vénèrent les grenouilles, leur magie nécessite des grenouilles. Bref, les Grenouilles adorent… les grenouilles. Ah, et la foudre, aussi.

Les Faucons-Dragons de Jan’alai

Mage

Les seigneurs du Feu. Le vaudou, c’est sympa, mais les Faucons-dragons lui préfèrent largement le feu arcanique. Ils aiment beaucoup le feu, mais alors beaucoup. Surtout les grands feux bien chauds. Et même les élémentaires de feu. Oui, on peut dire que le feu, c’est leur truc. 

Les Rhinos d’Akali

Guerriers

Une équipe très heavy metal. Les Rhinos aiment foncer la tête la première dans la mêlée. Eux, ils adorent les pointes, la musique bruyante, et les têtes en charpie. Il n’est pas de problème qu’ils ne puissent résoudre en cognant.

Les Requins de Gral

Voleur

Sans foi ni loi. Dans une compétition réputée pour son absence de règles, les Requins parviennent malgré tout à tricher. Il faut admettre que c’est impressionnant. Ils sont vicieux, brutaux et sournois, et attendez de connaître leurs défauts. 

Les Zombies de Bwonsamdi

Prêtre

Maîtres de la mort. Effrayants, perturbants et sinistres, ils filent la chair de poule au public. Bwonsamdi étant le Loa de la mort, l’équipe qui lui est dévouée est aussi terrifiante que vous pouvez l’imaginer. Ils sont connus pour leur capacité à ramener les morts à la vie et pour faire de dangereux pactes. 

 

Jeux trolls

Peu après le début des Jeux de Rastakhan, vous pourrez aussi plonger dans l’arène des Gurubashi en solo. Dans la peau d’un lutteur en herbe aussi jeune que fougueux, vous rejoindrez une équipe pour vous mesurer à toute une série de champions des Jeux !

Nous vous en dévoilerons plus au sujet des Jeux trolls dans les jours à venir.

Préacheter Les Jeux de Rastakhan

Préachetez l’un des packs ou les deux et préparez votre équipe à tout casser pour la sortie des Jeux de Rastakhan, le 4 décembre !

Les Jeux de Rastakhan !

Le roi Rastakhan ne se contentera pas d’organiser les jeux : il y participera aux côtés des meilleurs ! En préachetant ce pack, vous obtiendrez 50 paquets de cartes des Jeux de Rastakhan, le dos de carte Ça va cogner ! et le nouveau héros chaman : le roi Rastakhan !

Le pack du challenger

Destiné aux lutteurs plus économes, ce pack contient 17 paquets de cartes des Jeux de Rastakhan et le dos de carte Ça va cogner !.

Les Jeux de Rastakhan débuteront le 4 décembre. Pour vous y préparer, il vous faut choisir : quel Loa vous inspire le plus ? Quelle équipe allez-vous rejoindre ?

Chargement des commentaires...

Une erreur est survenue lors du chargement des commentaires.